mardi 30 janvier 2018

"Tester" l'homosexualité des demandeurs d'asile n'est plus légal dans l'UE

"La Cour de justice de l’Union européenne interdit ses États membres de se livrer à des « tests » pour vérifier l’homosexualité des demandeurs d’asile qui se disent persécutés dans leur pays en raison de leur orientation sexuelle.Le recours d’un demandeur d’asile gay originaire du Niger a permis de mettre fin à une pratique moyenâgeuse : la Cour de justice de l’Union européenne « s’oppose à la réalisation et à l’utilisation, en vue d’apprécier la réalité de l’orientation sexuelle alléguée d’un demandeur de protection internationale, d’une expertise psychologique qui a pour objet, sur la base de tests projectifs de la personnalité, de fournir une image de l’orientation sexuelle de ce demandeur », écrivait-elle le 25 janvier dernier." La suite sur tetu.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire