lundi 8 janvier 2018

Rouler plus vite que la mort, un livre de Philippe Brunel

Un matin de l’hiver 2012, Philippe Brunel est réveillé par le téléphone. Un mystérieux correspondant dit avoir des «  informations à lui vendre  ». L’homme est un ami d’Istvan Varjas, un physicien hongrois, concepteur des vélos à moteur que le narrateur était allé interviewer à l’aéroport de Bâle, un an plus tôt. Que fuyait-il  ? Pourquoi avait-il quitté la Suisse pour le Cameroun  ? Fallait-il le croire lorsqu’il affirmait avoir vendu son premier prototype deux millions de dollars  ?
De Paris à Budapest, de Bruges aux lointains recoins de la Toscane, l’auteur se laisse entraîner dans une histoire à tiroirs sur fond de triche technologique et d’enjeux financiers opaque. Ce livre détoure les ombres d’un arrière-monde impénétrable, où gravitent des personnages un peu louches, des intermédiaires à l’abri du secret bancaire, des icônes du cyclisme obsédées par l’argent et par la réussite – un arrière-monde hanté par le spectre de Lance Armstrong. Avec en contrepoint, cette question  : dans ses visées hégémoniques, l’ancien champion texan avait-il lui aussi, croisé la route d’Istvan Varjas  ?
Une enquête hors du commun sur les traces du moteur invisible et de son concepteur, Istvan Varjas, qui confia un jour à Philippe Brunel  : «  Je voulais juste te dire… Si demain, tu apprends que j’ai eu un accident ou que je me suis suicidé, n’en crois rien.  »

Parution : 10/01/2018
Pages : 198
Format :130 x 205 mm
Prix : 18.00 €
Prix du livre numérique: 12.99 €
EAN : 9782246812647

Éditeur : Grasset

Source : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire