vendredi 26 janvier 2018

Paternaliste, Viktor Orbán drague l’élite Rom en devenir

"Le gouvernement hongrois considère la communauté rom comme un atout plutôt qu’un fardeau, a déclaré, une nouvelle fois, le Premier ministre lors d’une rencontre le week-end dernier avec des étudiants roms.« Selon nous, les Roms ne sont pas une minorité sans défense vivant de l’aide sociale, c’est-à-dire de l’argent des autres contribuables… Ce sont des citoyens hongrois à qui nous pouvons offrir un avenir et des opportunités vivables ici même, dans leur pays d’origine », a déclaré le Premier ministre lors d’un événement organisé à l’Académie hongroise des sciences avec le réseau des étudiants roms chrétiens (Keresztény Roma Szakkollégiumi Hálózat)." La suite sur courrierdeuropecentrale.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire