mercredi 3 janvier 2018

In memoriam : Mihály Rózsa, l’homme libre

"Mihály Rózsa, journaliste hongrois francophone, est décédé à la fin du mois de décembre. Il a été – parmi bien d’autres choses – directeur artistique à l’Institut hongrois de Paris, correspondant à Paris du « Népszabadság »,…et contributeur de Hulala en 2013. Nous avons demandé à une amie et ancienne collaboratrice de Hulala, Claire Hunyadi, qui l’a bien connu, de raconter l’homme qu’il fut.
Misi,
Écrire « in memoriam » devant ton nom est une chose affreuse. Tu nous as quitté la semaine dernière en laissant un grand vide dans nos cœurs. Je voudrais par ces lignes te rendre hommage, à toi, l’homme le plus libre qu’il m’a été donné de rencontrer. Je laisse à nos confrères journalistes, tes amis de la culture hongroise et française le soin de faire le portrait de l’homme professionnel – d’un grand professionnalisme- que tu as été. Je voudrais parler de l’homme formidable que tu as été. Une amie disait de toi à l’annonce de ton décès qu’il y a des gens qu’on oublie, toi on ne t’oubliera jamais. Qu’on ne t’eusses vu qu’un petit moment, tu savais te rendre inoubliable. Ton regard bleu azur captait le regard des autres, ta façon d’écouter les gens parler avec cette attention particulière qu’ont ceux qui sont durs d’oreille (l’étais-tu vraiment ?) donnait à quiconque l’impression que ce qu’ils disaient était extrêmement important." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire