samedi 20 janvier 2018

Hongrie 1980 : quand les punks se cachaient pour danser

"Le photographe et journaliste András Bánkuti a capturé la naissance de la communauté punk de Budapest à une époque où elle avait encore à se débattre d'un régime totalitaire.
Tout au long de sa carrière de plus de 40 ans, Andrs Bánkuti a photographié un grand nombre de divers sujets : des danseurs de ballet en pleine répétition, des mineurs couverts de poussière, des visiteurs de musée de l’ex-Union Soviétique, des leaders politiques ou le paysage parisien. Dans les années 1980 et 1990, alors que le communisme de sa Hongrie natale s’écroule et laisse place au capitalisme, Bánkuti décide de chroniquer le quotidien du pays pour des publications internationales comme The Guardian et The New York Times. En marge de ses propres productions journalistiques, il est aussi à la tête du département photo d’un hebdomadaire hongrois économique, et le membre fondateur de la galerie Mai Manó House à Budapest." La suite sur i-d.vice.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire