samedi 2 décembre 2017

La campagne d’Orbán contre Soros fait pschitt !

"La situation est devenue ubuesque en Hongrie au point que c’est le Jobbik, un parti aux racines antisémites (mais qui les renie à présent) qui s’emploie à démonter la propagande par laquelle le Fidesz l’étouffe, ainsi que tous ses autres adversaires politiques. Son député Ádám Mirkóczki a saisi le Bureau national d’investigation de la police hongroise afin que celui-ci détermine si George Soros constitue une "menace pour la sécurité nationale" comme l’affirme le Premier ministre Viktor Orbán. Dans le cas contraire, avertissait Mirkóczki, preuve sera faite que toute la campagne n’est qu’un "énorme acte de lavage de cerveau, un vaste mensonge"." La suite sur lalibre.be (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire