samedi 2 décembre 2017

En Hongrie, une clique calviniste pour changer le monde

"Le premier ministre hongrois Viktor Orban est devenu indéboulonnable. Il sera réélu le printemps prochain pour un troisième mandat consécutif. Rencontré par notre chroniqueur Frédéric Koller, l’intellectuel Gaspar Miklos Tamas explique pourquoi.
En avril prochain, Viktor Orban sera triomphalement réélu à son poste de premier ministre. Au terme de trois mandats, dont deux successifs, la bête noire de Bruxelles reste plus appréciée que jamais par une majorité de Hongrois. Ses outrances contre l’Europe, les étrangers, le libéralisme, son admiration pour les hommes forts, les systèmes autoritaires, le conservatisme radical, tout cela n’entame en rien sa popularité. La raison en est simple: Viktor Orban incarne l’air du temps. Mieux, c’est un précurseur, un homme particulièrement doué pour la politique, comme Kaczynski en Pologne. Et ces leaders sont là pour durer." La suite sur letemps.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire