mercredi 12 juillet 2017

Hongrie. Polémique et rétropédalage autour d’une campagne anti-Soros

"Une campagne gouvernementale invitait depuis deux semaines les Hongrois à “ne pas laisser le dernier mot” au milliardaire Georges Soros, car il encouragerait l’immigration illégale. Devant le tollé provoqué, le gouvernement Orbán a décidé de retirer les affiches qui recouvraient le pays.
“99 % des Hongrois rejettent l’immigration illégale. Et voici George Soros, le milliardaire le plus influent de la planète, qui soutient l’immigration illégale et encourage l’abolition des frontières. C’est révoltant ! Sa politique dévasterait la Hongrie. Ne laissons pas Soros avoir le dernier mot.” Tel est le message diffusé plusieurs fois par jour sur la chaîne publique progouvernementale M1 et d’autres canaux proches du pouvoir, comme TV2 ou Echo TV." La suite sur courrierinternational.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire