mercredi 12 juillet 2017

Conseil des Ministres franco-allemand : une opportunité pour défendre les droits

Par Philippe Dam
Directeur du plaidoyer, division Europe et Asie centrale Human Rights Watch

La rencontre entre Macron et Merkel doit être axée sur la protection de l’État de droit dans l’UE

Le 13 juillet, le Président français Emmanuel Macron accueillera pour la première fois le Conseil des Ministres franco-allemand, en présence de la Chancelière allemande Angela Merkel. Tous deux ont promis de revitaliser l’Europe. Lorsqu’il était candidat, Macron s’est engagé à défendre les valeurs de l’Union européenne et à soutenir l’adoption de sanctions à l’encontre d’États membres de l’UE qui les mettent à mal.
En attendant, il ne fait aucun doute que les principes fondateurs de l’UE, que sont le respect des droits humains et l’État de droit, sont bafoués au sein de l’union par des gouvernements populistes de la droite radicale.
Pour démontrer le sérieux de leurs engagements, Macron et Merkel devraient placer les droits humains au cœur de leur vision du projet européen.
Cela doit tout d’abord se traduire par une réponse à la remise en cause de l’État de droit dans des pays tels que la Hongrie et la Pologne." La suite sur hrw.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire