samedi 17 juin 2017

«Il ne faut pas leur ouvrir, même s'ils meurent»

"Hongrie - Quatre passeurs, qui avaient laissé mourir 71 migrants dans un camion en 2015, seront jugés ce mercredi 21 juin. Extraits de leurs dialogues lors de ce voyage vers la mort.
Le procès de l'horreur débute mercredi 21 juin à Kecskemét en Hongrie. Onze passeurs doivent répondre de la mort de 71 migrants entassés dans un camion frigorifique qui avait été retrouvé en août 2015 sur l'autoroute reliant la Hongrie à l'Autriche.
Le principal accusé est un Afghan de 30 ans, Samsoor L. Il suivait le camion conduit par le Bulgare Ivajlo S. Il était accompagné en cette journée du 26 août 2015 de deux autres Bulgares, Todorov B. et Metodi G., chargés de surveiller les allées et venues des voitures de police sur l'autoroute. Les trois hommes voyageaient dans des voitures privées." La suite sur 24heures.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire