mardi 11 avril 2017

Hongrie : les réfugiés sur une nouvelle voie ?

"En Hongrie, les réfugiés ont la vie dure: depuis le début crise, le gouvernement multiplie les mesures en leur défaveur. Cependant, face à la dégradation de la condition des réfugiés, la société civile hongroise se réveille. De nouvelles initiatives émergent pour proposer une voie vers l'intégration. Explications à travers l'exemple de l'association MigSzol.
Les fils de barbelés s’entortillent les uns dans les autres, formant une structure opaque et difficilement franchissable. Ils s’étendent sur les 175 kilomètres séparant la Hongrie de la Serbie. Depuis le 29 août 2015, la Hongrie a achevé la construction d’un mur pour endiguer l’afflux de migrants à ses frontières. Tout comme dans le reste du continent, le pays fait face à la crise migratoire, des vagues de nouveaux arrivants, pour la plupart réfugiés fuyant les conflits. Si l'Italie ou la Grèce font figurent de principales portes d'entrée dans l'espace Schengen, le renforcement progressif des contrôles aux frontières de ces deux pays a favorisé le développement de nouveaux points de passage. Au nombre de ceux-ci, la route des Balkans est devenue une voie d'accès privilégiée vers l’UE. La Hongrie, elle, se retrouve au milieu et constitue ce qu’on appelle un « pays de transit » pour les migrants qui ne font qu'y passer, dans l'objectif d'atteindre finalement l’Allemagne ou le Royaume-Uni." La suite sur cafebabel.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire