mardi 11 avril 2017

Hongrie. Le projet de loi visant les ONG n’est pas sans rappeler la Loi sur les agents de l'étranger en Russie

"En Hongrie, les organisations non gouvernementales (ONG) qui reçoivent des fonds de l'étranger – y compris un soutien financier direct de l'Union européenne – risquent d'être discréditées et sapées par un projet de loi qui a été divulgué par les médias, a déclaré Amnesty International le 7 avril 2017.
Aux termes des propositions figurant dans le projet de loi sur la transparence des organisations financées par l'étranger, les ONG qui reçoivent plus de 24 000 euros par an seraient tenues de se réenregistrer en tant qu'« organisation civique financée par l'étranger » et de faire figurer cette mention stigmatisante sur chacune de leurs publications.
« Ce projet de loi, et la rhétorique gouvernementale qui l'accompagne, rappellent de manière inquiétante la loi russe sur les " agents de l'étranger ", et est de bien mauvais augure en termes d’attaque imminente contre la société civile hongroise, a déclaré John Dalhuisen, directeur pour l'Europe à Amnesty International." La suite sur amnesty.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire