jeudi 13 avril 2017

Budapest semble faire marche arrière sur l'université de Soros

"BUDAPEST (Reuters) - Le gouvernement hongrois n'a pas exclu mercredi que l'université financée par l'homme d'affaires américain George Soros puisse continuer de fonctionner en dépit de l'adoption d'une loi qui semble menacer son existence.
Ce texte exige des universités internationales qu'elles disposent d'un campus à Budapest et dans leur pays d'origine, ce qui n'est pas le cas pour l'Université d'Europe centrale (CEU).
Les Etats-Unis ont prié les autorités hongroises de ne pas appliquer cette loi dont la promulgation a provoqué dimanche des manifestations antigouvernementales parmi les plus importantes que le Premier ministre Viktor Orban ait eu à subir.
Sur le site d'information hvg.hu, le secrétaire d'Etat à l'Education, Laszlo Palkovics, a déclaré que la CEU pourrait continuer de fonctionner à condition qu'elle octroie ses diplômes et dispense ses enseignements via sa filiale hongroise." La suite sur challenges.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire